Rechercher
  • Alexis Laurent

La Discothèque du Crapahuteur - Mutations de Beck (1998)


Hello !

Aujourd'hui je lance un mini format que j'appelle "La Discothèque du Crapahuteur". Il s'agit tout simplement de piocher dans ma discothèque afin de vous présenter mes albums préférés... Aujourd'hui donc je commence cette série avec un artiste que j'adore : Beck ! Si il est surtout connu pour son album Mellow Gold de 1994 avec le hit "Loser", Beck est un artiste protéiforme qui a toujours su se renouveler et explorer un tas de styles musicaux du folk type lo-fi à l'électro chelou en passant par le Funk et même le Rap.

Sur Mutations il est accompagné par le célèbre producteur Nigel Godrich qui s'est fait connaitre entre autre par son travail avec Radiohead. La décision de travailler avec lui n'est pas anodine, et Nigel va permettre à Beck de se renouveler et de changer de son, d'où le titre de l'album... En effet si le son de ses précédents albums étaient dans le style "Lo-Fi", à savoir pour l'époque un côté "bricolé" et "crado" qui collait bien avec les années 90, Mutations lui emprunte une toute autre voie avec une production "aux petits oignions" et un son claire et ample.

En résulte 11 pistes (+1 cachée absolument géniale !) de country-folk avec quelques touches de bossa nova... Et une atmosphère bien particulière, que je résumerai comme ceci : Allongé dans un transat' par une chaude journée d'été, à l'ombre des arbres et avec une petite boisson houblonnée pour se rafraichir ! Les nuages défilent lentement dans le ciel tandis qu'une petite brise caresse votre visage reposé...

Cet album m'accompagne régulièrement lorsque je ressens le besoin de me poser, de me changer les idées et de pratiquer le lâcher-prise à la manière du Dude de The Big Lebowski (donc en pratiquant un simili yoga sur le tapis de mon salon un Russe Blanc à la main). Il est aussi idéal pour une virée en voiture, les fenêtres ouvertes et le bras qui ne tient pas le volant couché tranquillement le long de la portière...

Bref, vous l'aurez compris Mutations ce n'est pas l'album pour pogoter, ni pour danser sur le dancefloor... A part peut être pour le morceau caché mais CHUT c'est un secret. Mutations est un album refuge dans lequel j'aime me ressourcer de temps en temps... Un peu comme des petites vacances auditives que l'on pourrait s'offrir régulièrement. Profitez en !


https://deezer.page.link/Jt5rpXiuqUowF4nG6


https://open.spotify.com/album/2RcMU32LTkLjqjkjuQSPP2

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout